La recherche d'informations santé sur Internet

Le temps est peut-être venu de faire confiance aux internautes ?  


« Wikipédia, on ne peut pas s'y fier à 100 % »

Vous pourrez découvrir sur le site slate.fr un article intitulé Wikipédia n'est pas un médecin. Faut-il le rappeler ?. On y apprend que Wikipédia écrit dans ses avertissements généraux que «Wikipédia ne garantit pas la validité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la pertinence des informations contenues sur son site». L'auteur de l'article d'ajouter la surprenante phrase « On ne peut donc pas s'y fier à 100%». On peut aussi lire sur Wikipédia un avertissement médical :

« Wikipédia n'est pas un médecin,  l'information à caractère médical fournie sur Wikipédia est, au mieux, de nature générale et ne peut se substituer à l'avis d'un professionnel de la santé légalement habilité ».

Ces avertissements sont bien sûr indispensables, pour des raisons légales mais aussi pour dire et redire que les internautes doivent se méfier des informations médicales trouvées sur Internet. C'est vrai pour Wikipédia, c'est vrai pour n'importe quel site santé, y compris ceux considérés comme les plus sérieux.

« On ne peut donc pas s'y fier à 100% ». Autant nous comprenons les avertissements de Wikipédia, autant nous ne comprenons pas cette phrase. Bien sûr que l'on ne peut pas s'y fier à 100 %, cela ne change rien au fait que Wikipédia, comme Google ou comme Planète santé sont des sites utiles.


Même si l'information est imparfaite, elle permet au moins aux internautes de s'informer

Wikipédia n'est pas une source d'informations exemptes de défauts. La belle étude réalisée par l'équipe du Dr P. Archambault publié dans le Journal of Medical Internet Research permet de mieux connaître les limites de Wikipédia comme source d'informations santé. On y découvre que les 25 études recensées portant sur la qualité de l'information santé sur les Wikis, dont 24 ciblaient Wikipédia, sont surtout des études observationnelles : on manque donc d'études solides pour pouvoir vraiment répondre à la question des qualités et faiblesses des Wikis pour les questions santé. Quarante-quatre pourcent des auteurs concluent cependant que les informations sur la santé véhiculées par les wikis sont partiellement fiables mais pourraient être améliorées, alors que 28% jugent que leur contenu n'est pas fiable et ne doit pas être utilisé.

Malgré ces faiblesses, les auteurs croient fermement au potentiel des Wikis en santé. Nous les rejoignons dans leurs conclusions : pour que la qualité des Wikis s'améliore, les professionnels de la santé devront à l'avenir s'y investir plus que ce qu'ils ne le font actuellement : «Il faudra trouver des incitatifs pour encourager les professionnels de la santé à partager leur expertise ainsi que des façons d'intégrer ce partage de connaissances à leur travail quotidien».


Mais en fait, qu'en pensent les patients ? Quels sont leurs besoins, leurs attentes ?

Les études réalisées de par le monde montrent que près d'une personne sur deux  utilise Internet pour des informations santé.  Une étude réalisée en France intitulée A la recherche du ePatient  confirme ces chiffres: 49% des Français utilisent Internet comme source d'informations santé (57% des internautes). 

Que dit-on à ces internautes, à ces patients ?  N'utilisez pas Wikipédia, on ne peut pas s'y fier à 100% ? N'utilisez pas Google, on y trouve n'importe quoi ?  A notre avis, Il va être difficile d'expliquer aux internautes qu'ils ne doivent pas s'informer, qu'il serait préférable qu'ils restent ignorants...

Notre regret ? On entend beaucoup de « faites pas ci, faites pas ça », mais peu de propositions concrètes. Il y a bien les spécialistes de la validation des sites santé, des logos et autres certifications. Le plus intéressant nous semble être le code HON mais il est utile pour les développeurs de site web, pas pour les internautes. Certains professionnels de la santé croient d'ailleurs à cette voie. Le Dr Bertalan Mesko, grand connaisseur de l'internet médical, fait à notre grande surprise des propositions qui vont dans  ce sens. Dans son livre « Social Media in Clinical Practice », un chapitre est consacré à cette question de l'évaluation de la qualité des sites web médicaux. Ses propositions ? Evaluer la qualité d'un site au travers de l'analyse de dix critères...  Qui peut penser qu'un internaute va pour chaque site consulté faire une telle analyse ?


Le temps est peut-être venu de faire confiance aux internautes ?

Oui, les internautes doivent se méfier des informations santé trouvée sur Internet. Mais le temps est peut-être venu aussi de leur faire confiance. Actuellement, le risque santé est plus celui du manque d'information que de l'information erronée. Internautes, patients, utilisez Wikipédia, Google, informez-vous !

La voie qui nous paraît actuellement la plus intéressante est celle proposée par la Haute Autorité de Santé :

La HAS souhaite aujourd'hui faire évoluer sa mission vers un dispositif qui privilégie l'esprit critique des internautes et les accompagner dans cet apprentissage. Dans les mois à venir, la HAS va travailler sur des « repères » à proposer aux internautes pour leur navigation en s'entourant des représentants de patients, des usagers, des professionnels de santé et des pouvoirs publics.

Mais tout reste à inventer.


Patients and caregivers want to share what they know to help other people. Technology helps to surface and organize that knowledge to make it useful for as many people as possible.

Suzanna Fox
 

Mise à jour le 19.12.2015.

Rechercher
Réseaux sociaux
Recevez chaque nouvel article
Pour tous

Les consultations électroniques répondent à une attente de la population

Le système de santé du 21ème siècle ne devrait-il pas, en ...

Des médecins évalués comme des hôtels?

La personne à qui vous confiez votre santé est-elle compétente ? Comment choisir le...

Comment trouver une information médicale de qualité sur Internet ?

Il est possible de trouver sur Internet des informations utiles sur les...

Vous souhaitez être bien soigné? Mode d’emploi

Si vous souhaitez être bien soigné, vous devez jouer un rôle ce...

Utiliser Internet pour s’auto-diagnostiquer, une bonne idée?

Doit-on utiliser Internet uniquement pour s’informer ou peut-on aussi l’utiliser pou...

Pour prendre en charge sa santé? Dr YouTube!

Vous recherchez des informations sur une maladie, sur une procédure méd...

Consulter un médecin en ligne, l’avenir?

De nombreux problèmes médicaux peuvent être réglés en lign...

Les ePatientes, ces héroïnes

Courageuses. Audacieuses. Déterminées. Les ePatientes sont des patientes actives, émancipées,...

Les applications santé, vraiment utiles?

La santé mobile serait-elle à un tournant décisif de son histoire ? Les sm...

Favoris
Fil twitter