« Consulter Google avant de voir un médecin serait tout de même une bonne idée »

Google, oui ou non ?

Dans un autre article de ce blog, j’ai expliqué comment trouver une information médicale de qualité sur Internet. Un des conseils donnés est d’utiliser des sites médicaux plutôt qu’un moteur de recherche, l’utilisation de Google aboutissant souvent à des résultats décevants. Même si sur le fond je ne change pas d’avis, cette publication montre que l’utilisation de Google peut malgré tout avoir un impact positif.

Le sondage, effectué auprès de 400 patients adultes dans deux centres d’urgences australiens, avait comme objectifs de connaître la fréquence d’utilisation d’Internet avant leur venue aux urgences et son impact sur la relation médecin – patient, et sur le suivi du traitement.

La crainte que l’on aurait pu avoir est que ces patients informés soient plus méfiants envers les médecins et que cela ait un impact négatif sur la consultation, les résultats montrent justement le contraire.

Un impact globalement positif sur la consultation

Sur ces 400 patients, 190 ont indiqué avoir fait des recherches en ligne avant de venir aux urgences. La majorité des recherches ont été effectués sur smartphones (76 %), le plus souvent en utilisant Google. Sur ces 190 cyberpatients, 150 ont indiqué que leurs recherches leur ont permis de mieux communiquer avec le médecin. Les patients ont déclaré être capables de poser des questions plus précises, de pouvoir mieux échanger avec le professionnel mais aussi de mieux comprendre ce qui leur était expliqué.

Le fait d’avoir effectué une recherche sur Internet n’a pas diminué la confiance du patient dans le diagnostic posé par le médecin et n’a pas diminué son choix de suivre le traitement proposé. Le seul impact négatif est l’anxiété plus élevée observée chez ces patients informés, un élément qui doit être connu des professionnels.

Dr Google ?

Non, Google ne mérite toujours pas le titre de « docteur » comme on le lit trop souvent, Internet doit si possible rester pour les patients une source d’information et non de diagnostic.

Je rejoins cependant les conclusions des auteurs de cette recherche : les médecins doivent désormais être prêts à parler avec leurs patients des recherches qu’ils ont effectuées avant de consulter, d’une façon non culpabilisante. Les patients leur en seront reconnaissants.


Rechercher
Réseaux sociaux
Recevez chaque nouvel article
Pour tous

ConseilsPatients.ch, un cours en ligne (gratuit) pour devenir un patient actif !

Vous souhaitez prendre en charge votre santé et devenir un patient actif ? ...

Médecine : les objets connectés sont inutiles

Pouvez-vous améliorer votre santé en utilisant un objet connecté, un capteur d’...

Santé : « Je sais, je ne devrais pas aller sur Internet…. »

Mais d’où vient cette idée que les patients ne doivent pas...

Les consultations électroniques répondent à une attente de la population

Le système de santé du 21ème siècle ne devrait-il pas, en ...

Des médecins évalués comme des hôtels?

La personne à qui vous confiez votre santé est-elle compétente ? Comment choisir le...

Comment trouver une information médicale de qualité sur Internet ?

Il est possible de trouver sur Internet des informations utiles sur les...

Vous souhaitez être bien soigné? Mode d’emploi

Si vous souhaitez être bien soigné, vous devez jouer un rôle ce...

Utiliser Internet pour s’auto-diagnostiquer, une bonne idée?

Doit-on utiliser Internet uniquement pour s’informer ou peut-on aussi l’utiliser pou...

Pour prendre en charge sa santé? Dr YouTube!

Vous recherchez des informations sur une maladie, sur une procédure méd...

Consulter un médecin en ligne, l’avenir?

De nombreux problèmes médicaux peuvent être réglés en lign...

Les ePatientes, ces héroïnes

Courageuses. Audacieuses. Déterminées. Les ePatientes sont des patientes actives, émancipées,...

Les applications santé, vraiment utiles?

La santé mobile serait-elle à un tournant décisif de son histoire ? Les sm...

Favoris
Fil twitter